Cérébra l’ultime voyage – Eli Anderson

201287234549uv_def_op5.jpg

 

L’histoire : Les Médicus sont désormais sous la coupe des Pathologus, et cette soumission, insoutenable, ne peut que nous faire penser aux heures les plus tragiques de l’Histoire. Mais dans l’ombre, certains résistent, et attendent le retour de celui qui reste leur seul espoir, celui qui est parti depuis deux ans… Afin de mieux préparer ce nouveau voyage, au cœur d’un univers fascinant, et intriguant, Cérébra.

Il est des héros littéraires que l’on est ravi de rencontrer, d’accompagner, en suivant l’évolution de ceux-ci au fil de la saga dans laquelle l’auteur a mis toute son énergie, et son humanité, pour nous offrir un message ; en nous entraînant dans un monde dans lequel nous nous sommes sentis « chez nous », pendant toute la lecture. Oscar Pill fait désormais partie de ces héros.

Je pourrais vous raconter toutes les péripéties, les rebondissements, l’évolution des personnages, les surprises, les chagrins, mais aussi et surtout, cette fin, sublime. Il n’en sera rien, je ne vous dévoilerai RIEN de ce dernier opus, car cette saga, il FAUT la lire, la découvrir, la laisser vous envoûter, ne pas chercher à fuir l’addiction qui s’empare de votre univers Cérébra dès les premières pages… Tour à tour, féerique, sombre, bouleversante, l’histoire d’Oscar Pill vous emportera vers des paysages époustouflants et insoupçonnés. Ce dernier tome, lui, vous donnera les clés sur son destin extraordinaire, et vous « scotchera » avec ses retournements de situation, aussi. Avec ces deux mots « résister » et « se battre » la plume d’Eli Anderson va à nouveau à la rencontre de celle de Thierry Serfaty, dans certaines scènes fortes, cruelles, alors que les Médicus doivent tout sacrifier pour s’en sortir, et faire renaître leur (s) Monde(s). C’est toujours avec autant d’habileté que l’auteur sait emporter sa lectrice, ou son lecteur, au cœur de l’histoire qu’il nous conte.

Si l’heure est venue de dire au revoir à Oscar Pill, avec un pincement au cœur -oui, je le reconnais. Il est évident que pendant que celui-ci va suivre son nouveau chemin… L’auteur jeunesse qui est né, et s’est épanoui, grâce à cette saga, lui, va poursuivre son parcours, et on ne peut qu’avoir envie de suivre celui-ci, avec intérêt !

Alors, Merci Oscar, Merci Mr Anderson, pour cette formidable aventure… et à très bientôt !

Extrait page 50 :

« Un flot de larmes inonda son joli visage. Oscar s’agenouilla, ouvrit son manteau et en enveloppa la jeune fille en la prenant contre lui. Lankuena ferma les yeux et serra son « grand frère » de toute ses forces. A nouveau, une douleur qu’elle croyait oubliée montait en elle, violente, et impitoyable. Pourtant, après avoir assisté à la mise à mort de ses parents, il lui semblait que plus rien ne la ferait souffrir. Elle s’était enfermée dans une carapace affective qui reléguait les peines de cœur dans un passé lointain, brouillé. Progressivement, la carapace s’était fissurée sous les tentatives prudentes et tendres d’Ahnah, à qui on l’avait confiée. Puis était arrivé un jeune homme, un grand inconnu à la peau aussi claire que la sienne était noire, un homme doux et fort en même temps, et qui, comme elle avait souffert de la séparation. Il lui avait appris qu’on pouvait avoir été blessé et éprouver encore des émotions. Mais voilà qu’aujourd’hui on l’arrachait à ce grand frère protecteur, et ce qui restait de sa carapace volait en éclats. »

Extrait page 122 :

« Elle lui prit la main et se remit en marche.

– Sur la banquise, tu as songé à accepter de ne pas tout contrôler ? demanda-t-elle.

– Non, admit son frère. Tu crois que ça me ferait du bien ?

– Beaucoup de bien. Regarde-moi : je me laisse faire

– il faut juste savoir accorder sa confiance.

– C’est de naissance, chez toi. Moi, c’est l’inverse. Viens, avance. »

Extrait page 460 :

« Les émotions sont comme des nuages dans le ciel : il faut les laisser passer ».

© ma-librairie-virtuelle.over-blog.com 15 Novembre 2012

© Les Chroniques de Mlv 15 Novembre 2012

© Un livre après l’autre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s