Le tueur hypocondriaque – Juan Jacinto Munoz Rengel

le-tueur-hypocondriaque-jjmunoz-rengel.jpg

 

L’histoire : Mr Y est un tueur professionnel, il n’a qu’une obsession, valider le contrat qui le lie à un commanditaire inconnu ; celui-ci lui a demandé de tuer Eduardo Blaisten. Depuis un an et deux mois, il poursuit sa cible, mais ses différents maux imaginaires -ou réels- lui posent quelques soucis, lorsqu’il tente une approche pour éliminer sa cible…

L’histoire de ce roman est dans la veine de celle écrite par Iain Levinson dans un petit boulot (ICI). Certain(e)s d’entre vous connaissent peut-être ce roman dans lequel un homme au chômage raconte comment il va devenir tueur à gages. D’une certaine façon, Le tueur hypocondriaque peut y faire penser. Cependant, ici, le côté comique côtoie un côté sombre, voire touchant, lorsque Mr Y raconte un lourd secret : celui de sa naissance. Entre biographies (médicales) de différents écrivains, le héros analyse ses maux, ceux de ses auteurs de référence (Proust, Tolstoï…), et tente -au prix de scènes burlesques, parfois- d’honorer sa parole. Ce livre est dépaysant, nous emmène dans la vie d’un homme, je dirais même de trois hommes, parce que la cible est loin d’être un personnage secondaire, quant au troisième, c’est en lisant cette quête de la parole honorée, que vous en saurez plus, grâce à la précision de l’auteur lorsqu’il décrit cette balade madrilène, mortelle. Au final, une comédie noire, écrite avec finesse.

© Les Chroniques de Mlv 21-04-2013

© Un livre après l’autre

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s