L’indien de la Tour Eiffel – Fred Bernard et François Roca

L'indien de la Tour Eiffel FB FR

Une seconde immersion dans le travail de Fred Bernard et François Roca, grâce à cet album. Tout commeRose et l’automate de l’opéraL’Indien de la Tour Eiffel m’a enchantée. Le travail des deux auteurs nous plonge dans un fait divers, celui dans lequel Billy Powona a tué la belle Alice -chanteuse dans un cabaret. Tous les deux formaient un couple à la scène, comme à la ville. L’histoire paraît simple, elle est loin de l’être, ce qui ressemble à un meurtre sordide, nous entraîne dans une chasse à l’homme où Billy Powona est l’homme à abattre. Personne ne cherche à comprendre le geste fou de cet homme. Construit comme un véritable polar, avec fiches d’identités, coupures presses, rapport d’enquête ; page après page, nous parcourons les rues de Paris, nous retrouvons sur les lieux qui ont vu passer les différents  protagonistes de cette histoire. Cet album est un petit bijou, comme l’était celui-ci, dans un autre registre ; c’est d’ailleurs le point fort de ces deux histoires, réussir à nous captiver avec des couleurs différentes, des thèmes différents -en apparence.

Un conseil ? Profitez du temps exécrable prévu ce week-end, pour vous installer confortablement dans votre fauteuil préféré, ouvrez les pages de cet album,  pour découvrir un texte et des dessins, où l’harmonie professionnelle entre l’auteur, et le dessinateur est une fois de plus au rendez-vous !

© Les Chroniques de Mlv 07-02-2014

Un livre après l’autre

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s