Rencontre avec Agnès Ledig !

Juste avant le bonheur -le premier roman d’Agnès Ledig- lu en 2013, m’avait donné envie d’en savoir plus sur cette romancière qui sait faire jaillir des épreuves cruelles de la vie, de belles histoires, fortes, dans lesquelles l’espoir est toujours présent. À l’occasion de la sortie de son nouveau roman, Pars avec luiaux Editions Albin Michel, je vous propose de la rencontrer, grâce à un questionnaire auquel elle  a gentiment accepté de répondre.  

LEDIG PHOTO ITW

Agnès Ledig – Photo droits réservés  Guillaume Mouchet

Les Chroniques de Mlv : Bonjour Agnès, et merci d’avoir accepté l’invitation des Chroniques de Mlv. Première question, vous exercez deux métiers : Sage-femme, et romancière. Quelle place l’écriture a-t-elle au quotidien dans votre emploi du temps ?

Agnès Ledig : Elle existe en deux temps. D’abord la phase de réflexion et d’élaboration, qui se fait au long de la journée, dans mes moments libres (en voiture, en balade, etc…), et ensuite la phase d’écriture, en général le soir, après 22 h, quand la vie se pose autour de moi et que je peux m’enfermer dans ma bulle de concentration.

Les Chroniques de Mlv : Votre premier roman Marie d’en haut a été couronné du coup de cœur des lectrices de Femme actuelle, en 2011, Juste avant le bonheur a obtenu le prix de la maison de la presse, en 2013. Comment avez-vous vécu cette reconnaissance ?

Agnès Ledig : Très bien, évidemment. Mais la plus belle reconnaissance reste celle de mes lectrices et de mes lecteurs… On peut recevoir un prix sans être apprécié par ceux qui lisent, or, c’est cela le plus important à mes yeux…

Les Chroniques de Mlv : Quelles répercutions a-t-elle eu sur l’écriture de Pars avec lui ?

Agnès Ledig : Aucune. J’écris parce que j’aime écrire, raconter des histoires. Pas pour recevoir des prix. ça, c’est la cerise sur le gâteau.

Les Chroniques de Mlv : Parlons de ce nouveau roman, très attendu par votre lectorat. Pouvez-vous nous le présenter ?

Agnès Ledig : Une rencontre, entre des personnages dont les vies vont s’imbriquer progressivement. Juliette soutient Roméo quand il est cassé en mille morceaux, et quand c’est elle que la vie brise, il «épongera sa dette», pour son plus grand bonheur… D’autres personnages satellites participent, comme dans la vraie vie, à cette belle rencontre…

Les Chroniques de Mlv Vous partagez les étapes d’écriture avec votre lectorat via Facebook, et rédigez des chroniques sur votre site. Quel lien entretenez-vous avec vos lectrices et lecteurs grâce à ces deux supports ?

Agnès Ledig :  Il s’est instauré un lien très agréable avec les personnes qui me suivent sur internet. J’échange parfois mon ressenti sur des choses de la vie, et un vrai échange s’est créé. J’aime beaucoup…

Les Chroniques de Mlv Quelle lectrice êtes-vous ? Avez-vous été marquée par des livres, ou par la plume d’auteurs ?

Agnès Ledig :  J’aimerais avoir plus de temps pour lire. À part Fred Vargas dont je suis une inconditionnelle, je n’ai pas d’auteur spécifique mais j’aime lire au gré de mes envies, dans des styles divers. Mon dernier gros gros coup de cœur, c’est «Le liseur du 6h27» de Jean-Paul Didierlaurent. Une écriture qui se lit toute seule, une belle histoire, beaucoup d’humour…

Les Chroniques de Mlv Je vous remercie pour vos réponses, et vous pose une dernière question, quels sont les loisirs qui vous permettent de vous ressourcer ?

Agnès Ledig : La marche dans la nature, j’habite à la campagne, la musique et la lecture et surtout, la photo.

En attendant de découvrir (peut-être) les clichés d’Agnès Ledig, dans un livre, je vous propose de poursuivre cette rencontre en retrouvant la romancière sur son site ICI, ainsi que sur sa page Facebook, et de lire ce troisième roman, évidemment.

© Les Chroniques de Mlv – 11-10-2014

© Un livre après l’autre

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s