Un été à quatre mains – Gaëlle Josse

Afin de fêter -grâce au partenariat UN BLOG/UN LIBRAIRE pour la région Bretagne- mon entrée dans la Team des Petits Mots des Libraires,  voici donc ma première chronique. Honneur pour cette première, à la Librairie de Port Maria, située à Quiberon, où vous pouvez aller à la rencontre de Florence et Alexandre Cavallin. Nous avons choisi de mettre à l’honneur le court roman de Gaëlle Josse «Un été à quatre mains», dans lequel Gaëlle Josse saisit quelques mois de l’année 1824 pendant lesquels Franz Schubert -musicien déjà apprécié et reconnu- est accueilli dans le château hongrois du Comte Esterhazy. Pendant cette période, il enseignera la musique aux jeunes filles de la famille. Le musicien est bientôt attiré par Caroline, la plus jeune des deux sœurs, en qui il reconnaît son âme sœur, mais lorsqu’un geste se dévoile au regard de tous, le changement d’attitude de ses hôtes sera implacable. De part son statut, le musicien ne peut ésperer épouser la jeune femme.

Avec ce texte, la romancière fait résonner toutes les émotions du musicien pendant ces quelques mois passés en terre hongroise.  Ce court roman est une bulle de poésie offerte à Franz Schubert, par son amie, Gaëlle Josse.

© Les Chroniques de Mlv – 01-05-2017

© Un livre après l’autre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s