Romy, une longue nuit de silence – Sarah Briand

romy unelonguenuitdesilence sb

Romy une longue nuit de silence – Sarah Briand – Fayard

Après « Simone, éternelle rebelle »,  dans lequel elle racontait le destin de Simone Veil, Sarah Briand continue avec brio son chemin de portraitiste,  grâce à  « Romy, une longue nuit de silence ».  Avec délicatesse, elle ouvre la porte d’un lieu secret, celui où, meurtrie par le dernier drame de sa vie, et l’assaut d’une certaine presse  l’actrice trouva refuge.

20190623_131642.jpg

En ce temps-là, les réseaux sociaux n’existaient pas. Le talent, la beauté, le mystère, suffisaient pour s’imposer au cinéma. Romy Schneider fût l’une de ces Actrices. Magnétique, belle, fragile, marquée au fer rouge par de multiples fêlures, Elle puisa dans ses épreuves personnelles, afin d’offrir aux réalisateurs des interprétations bouleversantes, voire déchirantes.

Au fil des pages, grâce à divers témoignages précieux -dont celui d’Alain Delon- Sarah Briand  retrace le chemin familial, professionnel et intime de l’actrice, née Rosemarie Albach-Retty, à Vienne, dans un environnement où le IIIème Reich avait sa place. Sans voyeurisme, elle explique cette mère toxique, ce beau-père avide d’argent et de gloire, ce père refusant de lui offrir son amour -entre autres.

Le 29 mai 1982, Romy Schneider s’envola à l’âge de 43 ans, laissant derrière elle des cinéphiles inconsolables, des amitiés et des amours sous le choc, sans oublier une petite fille qui a été habilement protégée par son père, lui permettant de devenir une jeune femme dont sa mère serait fière, sans aucun doute.

La chanson d’Hélène ICI

© Un Livre après l’autre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s