L’âge des amours égoïstes – Jérôme Attal – Éditions Robert Laffont

Comment ne pas renoncer à ses rêves une fois entré dans la vie d'adulte ? Nico, 26 ans, le personnage de Jérôme Attal tente de répondre à cette question. 

Étudiant l'histoire de l'art à la Sorbonne, il cherche l’équilibre entre ses deux vies. Dans la première, il est le chanteur du groupe « Peggy Sage » fondé avec quelques amis. ils essaient de se produire dans divers endroits, mais cette dernière année estudiantine marque Nico au fer rouge, car les chemins de chacun vont bientôt être différents, et cela pourrait compromettre l'avenir du groupe.

De l’autre, il doit rédiger un mémoire. Il sait que ce mémoire signifie la fin de son cursus, et cherche à gagner du temps auprès de son directeur de mémoire. Son sujet ? Francis Bacon ! D'ailleurs, une exposition estivale lui permettrait...mais Monsieur Fabis n'est pas dupe !

Extrait : 
« Écoutez, Nicolas. Nous allons faire un pacte. On va au bout de ce mémoire ensemble, et ensuite vous me promettez qu’on arrête là, c’est d’accord ? »

Ouvrir « L’âge des amours égoïstes » le nouveau roman de Jérôme Attal, c’est plonger dans un monde à part. Un monde où l’enfance et l’adolescence tiennent une part importante, où l’amour et l’amitié se fêtent à chaque ligne, avant que les arrangements et autres désillusions ne s’abattent. Un monde dans lequel Nico personnage attachant tombe amoureux fou de Laura, une jeune femme croisée lors d’une soirée, au point de ne plus vivre que pour les instants où il peut espérer la (re)voir…

La plume poétique de Jérôme Attal vous emporte pour une virée parisienne dans laquelle vous croiserez une tête de choux ainsi que le couloir d'un hôtel en démolition. Tout au long de cette balade, l'amour, l'amitié, la peinture et la musique forment une bien jolie partition. De celle dans laquelle il fait bon se plonger, lorsque l'obscurité semble gagner du terrain...

 Lundi 14 mars 2022