Le cinquième patient – Thierry Serfaty

Le Cinquième patient TS

L’histoire : Le diagnostic est tombé : Robert Greene souffre d’une sclérose en plaques. Le Docteur Cartier lui propose alors d’intégrer un tout nouveau programme avec un traitement révolutionnaire. C’est le Docteur Eydan Corr, chef du service Neurologie à l’Hôpital Saint-Antoine, qui va le prendre en charge durant cette cure qui peut ralentir les effets de la maladie. Oui, mais Robert Greene n’aime pas les médecins, et Eydan va très vite le comprendre…

 

Lac Monroe

Avec une intrigue plus complexe qu’ici, l’auteur nous entraîne dans un jeu du chat et de la souris entre le soigné et le soignant. Robert Greene est un malade récalcitrant, et Eydan Corr, un docteur fort sympathique dont on suit les aventures avec plaisir durant tout le livre, (régulièrement, on a même envie de lui dire qu’il doit se méfier de… et de…, (depuis ça, j’ai tendance à me méfier des anges qui sont dans l’entourage du personnage principal, car sous la plume de Thierry Serfaty ils ont parfois tendance à se transformer en démon…). Mais l’histoire ne s’arrête pas à ces deux protagonistes, car l’auteur nous emmène au cœur des détenteurs du pouvoir médical, celui que possède non pas les médecins, mais les laboratoires, qui ont dans ce thriller droit de vie et de mort sur leurs cobayes. A ce fil rouge, vous pouvez ajouter un triangle amoureux subtil et pas vaudevillesque, un voyage à travers Montréal et sa région (je ne résiste pas à insérer deux photos du cadre dans lequel se déroule une partie du roman), ainsi que quelques touches d’humour (avec même une petite référence à un certain docteur d’une série très connue), voilà le savoir-faire de l’auteur pour que le lecteur ne lâche pas son livre.

 

Parc Mont Tremblant

Le blog de Thierry Serfaty

J’ai hâte de retrouver la plume de Thierry Serfaty pour un autre titre.

© ma-librairie-virtuelle.over-blog.com 20 Juillet 2010

© Les Chroniques de Mlv Décembre 2012

© Un livre après l’autre

Le secret des cartographes – Sophie Marvaud

Le Secret des Cartographes - Sophie Marvaud

 

L’histoire : Cornelis Van Vliet riche négociant, a perdu toute sa fortune. Lors d’une réunion secrète, la Compagnie hollandaise des Indes orientales lui propose de prendre le commandement d’un équipage pour partir à la recherche d’une terre inconnue…

Avec le destin de Cornelis, Sophie Marvaud nous entraîne dans un véritable tourbillon d’aventures digne d’un film de cape et d’épée, et si vous voulez savoir pourquoi cet homme fait appel à un équipage très éclectique pour mener à bien son expédition, et surtout, pourquoi un moine capucin, répondant au nom de Frère Paolo se cache dans l’équipage, alors, laissez vous tenter par ce récit où Histoire et fiction se mêlent, pour donner au lecteur un très bon moment de détente littéraire, car la plume de l’auteur est vive, et vous ne pourrez que vous passionner pour l’histoire de Frère Paolo qui cache un secret douloureux et tente d’échapper à la folie des hommes…

Une très jolie surprise littéraire dont les tomes suivants sont notés sur ma LAL bien sûr, car je souhaite connaître la suite des aventures de l’équipage de l’Espérance .

 Un grand merci aux Editions du Livre de Poche ainsi qu’à Babelio et son opération Masse critique pour ce livre !

 

© ma librairie virtuelle 9 Juillet 2010

© Les Chroniques de Mlv 17 Décembre 2012

© Un livre après l’autre

Les deux Royaumes – Eli Anderson

OP2 couverture

L’histoire : Depuis un an, Oscar Pill, le jeune Médicus, est sans nouvelle de Cumides Circle, et son apprentissage en est retardé. Chaque jour, il espère avoir des nouvelles de sa deuxième famille, car il veut faire la lumière sur ce qui lui a été dit sur son père, et surtout, il veut aller dans le second univers : celui des deux royaumes. Après avoir ramené son premier trophée de l’Univers d’Hepatolia, il lui faut maintenant aller chercher le second, dans celui du Royaume des Souffles et de Pompée…

Et c’est reparti pour un grand voyage intérieur…après ceci, je me demandais si j’allais être aussi enthousiaste, car il faut le dire, j’ai adoré le premier tome (mais vu la vitesse à laquelle je me suis procurée le second, je n’avais pas trop de crainte…). Bingo ! pari gagné, c’est avec une joie non dissimulée, que je me suis à nouveau promenée dans le monde des Médicus avec cette fois-ci une empathie encore plus importante pour Violette, jeune fille fantasque, certes, mais tellement touchante. De nouveaux personnages apparaissent : Lorna et Carrie : les soeurs de Moss, Sally : le garçon manqué, Iris : l’insupportable, Paloma : la femme fatale. Quant à Leonid, le bougon qui prête son corps intérieur à nos jeunes recrues, il m’a fait penser à un vieux clown. On retrouve également avec plaisir Valentine, toujours aussi volontaire et déterminée, et encore plus tordante depuis qu’elle est en adoration devant Mr Brave. Le sage Lawrence, lui, n’hésite plus à suivre Valentine dans ses opérations « commandos », les frères O’Maley et leur bazar hétéroclite, Célia, la maman d’Oscar, prête à donner son coeur à un chevalier servant un peu lourd (pitié Monsieur Anderson, dites-moi que Barry n’est que de passage…), quant à Oscar, le petit garçon laisse peu à peu sa place à un petit homme dont le coeur commence à subir quelques émois, et il se révèle encore plus volontaire que dans le premier tome.

Avec son imagination, Eli Anderson sait vous enchanter, vous emmener avec lui pour explorer une nouvelle planète : arrivée à destination, celle-ci se révèle constellée de paysages tous aussi différents les uns que les autres, de montagnes en canyons, de lacs en terres arides, de plaines en océans, cet homme vous explique le corps humain à sa façon, comme un professeur de géographie vous expliquerait les différents reliefs du globe terrestre .

Autant vous le dire tout de suite, je réserve déjà mon billet pour le prochain départ…

Le site consacré à Oscar Pill

Le blog d’Eli Anderson

 

Extrait page 429 :

 

« – Mais bien sûr que si, s’écria Violette, désolée pour la jeune femme. Puisque Jeremy vous l’a dit ! Et puis, c’est tout simple : si vous voulez vraiment être actrice, faites comme moi. Vous jouez votre film dans votre tête , et vous le regardez dedans. ça marche très bien, on croit que c’est vrai ! dit-elle enthousiaste. »

 

Extrait page 488 :

 

«  – Et tu paies comment demanda le Médicus à son amie.

– Ah, mais c’est une obsession, chez vous, l’argent ! Ici, tout est en commun : tant qu’il y en a , c’est pour tout le monde et quand il n’y en a plus, personne n’en prend, voilà tout ! C’est pas plus simple ? »

 

© ma-librairie-virtuelle.over-blog.com 30 Juin 2010

© Les Chroniques de Mlv 11 Novembre 2012

© Un livre après l’autre

9782253172314-G

 

L’histoire : Jan Helleberg, brillant scientifique, trouve la mort dans un accident de voiture. Le mort lui-même va alors avoir le droit de « revenir », pour enquêter sur ce qui s’avère être un meurtre. Une course contre la montre démarre, il n’a que six mois pour faire toute la lumière sur ce qui lui est arrivé, et pour savoir qui avait le plus d’intérêt à le faire disparaître, alors qu’il travaillait sur un projet qui allait avoir une répercussion sur le plan mondial…

Alors là…j’ai été bluffée , de bout en bout, l’auteur, après vous avoir appâté avec une accroche très astucieuse, alterne une construction très originale ainsi qu’un suspens qui tient en haleine, le lecteur ainsi captivé, ne peut alors avoir qu’une seule envie : connaître l’identité du meurtrier ainsi que ses motivations. Si , dès la première partie, j’ai cru connaître le nom du coupable,( mais oui…c’est évident, surtout avec le nombre de thrillers que tu lis…, ma pauvre Loulou, franchement tu n’as pas honte ). Au fur et à mesure, les arcanes de l’informatique et des laboratoires s’en sont mêlées et me voici avec le doute…serais-je passée à côté d’un élément , sûrement…car je n’y ai vu que du feu… Bref, je ne peux vous en dire plus pour ne pas dévoiler l’intrigue, mais j’ai vraiment passé un excellent moment avec ce livre (que je vous recommande évidemment). Enfin, une dernière chose, Le thriller pour moi c’était de l’hémoglobine, des cadavres partout et une bonne dose de trucs qui font peur…cette histoire ne comportant pas de scènes « gores », je vais continuer l’expérience, à mes risques et périls…

Ce livre a obtenu le Prix Polar 2000 et une adaptation cinématographique serait en cours…

Le blog de Thierry Serfaty

© ma-librairie-virtuelle.over-blog.com  27 Juin 2010

© Les Chroniques de Mlv Décembre 2012

© Un livre après l’autre

La révélation des Médicus – Eli Anderson

La révélation des médicus EA gd ed

Voici le premier livre sorti de ma PAL malouine…(j’avais bien sûr d’autres livres en cours, mais la tentation était trop forte…)

Dès le début de ma lecture, j’ai vite regretté de ne pas avoir pris le second tome lors de ma rencontre avec Eli Anderson. Erreur réparée, puisque depuis hier soir, le second tome m’attend bien sagement sur ma table de chevet…

L’histoire : Oscar a douze ans, il vit avec sa mère, Celia, et sa soeur Violette, une jeune fille qui est tout le temps dans la lune. Son père, Oscar ne l’a pas connu, il est mort dans un accident d’avion avant sa naissance. Un jour, une certaine Mrs Withers vient lui proposer d’intégrer l’école de Cumides Circle, et même si Celia se heurte à elle, Oscar, après avoir hésité, accepte de la suivre afin d’être initié par de grands Médicus, car lui aussi possède un pouvoir…celui de voyager dans le corps humain . Oscar va devoir apprendre l’intrusion corporelle pour pouvoir maîtriser son « don », afin de faire de celui-ci une véritable force, (car une guerre se prépare contre le Prince des Pathologus qui s’est échappé), ainsi que pour remplir certaines missions lors de ses « voyages intérieurs ». Mais avant cela, il va lui falloir connaître les différents univers, son premier voyage (qui correspond à ce premier tome) se fera dans l’univers d’Hepatolia, (personnellement, j’ai cru voir les petits « Oumpa Lumpa » de Charlie et la chocolaterie travaillant dans cet univers) et ça vous donne tout de suite le sourire, de penser que de petits êtres prennent soin de votre corps…

Pendant son séjour à Cumides Circle, Oscar va croiser bon nombre de personnages tous aussi différents les uns que les autres, comme Cherie la cuisinière, Bones le majordome…ou encore Zizou, le chêne… mais de tous ceux que vous croiserez dans cette aventure, l’intrépide Valentine, et Lawrence le scientifique, retiendront sûrement votre attention. Quant à la bibliothèque de Cumides Circle… (si quelqu’un sait où se trouve cet endroit, je veux l’adresse).

Bon, vous l’aurez compris, je me suis laissée captiver par le monde des Médicus. J’ai ri, pleuré, épaulé Oscar et ses nouveaux amis dans leur combat. Alors, oui, évidemment, dès le départ vous allez penser au petit sorcier à lunettes, je vous dit, oui , il y a une ressemblance entre le chemin fait par Harry et celui emprunté par Oscar, mais ne vous arrêtez pas à cela, et laissez-vous charmer par ce petit bonhomme roux aux yeux bleus, laissez-lui sa chance. Oscar Pill, c’est un peu comme pour un petit frère, vous savez, celui auquel vous ne vous attendiez pas, mais que vous aimerez c’est plus que sûr .

Dans les prochains tomes, l’auteur va entraîner son jeune héros dans 4 autres univers, Le deux royaumes (pompée et souffles), Embrye, Génétys et Cérébra, tout un progamme…et je le dis tout de suite, je serai au rendez-vous .

Merci les filles : Ori et Clarabel, car grâce à vous, j’ai découvert Oscar Pill et son auteur.

Le Slog d’Eli Anderson

Le site d’Oscar Pill

…et si vous n’êtes toujours pas convaincu voici un lien à écouter et à regarder.

Après avoir été conquise par l’écriture d’Eli Anderson, j’ai inscrit le nom d’un autre auteur sur ma liste d’auteurs à lire, celui de son « frère jumeau de plume », un certain Thierry Serfaty qui écrit, lui, des thrillers…

© ma-librairie-virtuelle.over-blog.com 5 juin 2010

© Les Chroniques de Mlv 10 Novembre 2012

© Un livre après l’autre

Orgueil et préjugés – Jane Austen

oetp livre de poche

 

Résumé du livre 10/18 : Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans de Jane Austen. Son histoire, sa question est en apparence celle d’un mariage : l’héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett, qui n’est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? si oui, en sera-t’elle aimée ? si oui encore, l’épousera-telle ? Drôle, romanesque, le chef-d’oeuvre de Jane Austen reste tout simplement incontournable !

Un enchantement total du début à la fin ! Une écriture fine et fluide, des mots, des phrases qui coulent tout au long de cette histoire, dans laquelle nous vibrons à chaque rencontre d’Elizabeth et Mr Darcy. La description de la société, des convenances, de la condition féminine de l’époque, tout y est ! par petite touche, Jane Austen peint sous nos yeux émerveillés un tableau que l’on ne se lasse pas d’admirer !

Je suis heureuse d’avoir enfin découvert ce chef-d’oeuvre qui m’entraîne maintenant vers l’oeuvre complète de Jane Austen !

Les cinq autres romans de Jane Austen se sont ajoutés sur ma LAL, ainsi que de nombreuses références de biographies et j’ai découvert avec bonheur la version DVD. J’ai regardé également la version filmée de 2006 avec Keira Knightley et Matthew MacFadyen, mais ceci est une autre histoire ; enfin, un autre billet que vous trouverez sur ce blog dans quelques jours.

© ma-librairie-virtuelle.over-blog.com 24 février 2009

© Les Chroniques de Mlv 30 décembre 2012 

© Un livre après l’autre