Les Jours heureux – Adélaïde de Clermont-Tonnerre

Les Jours heureux – Adélaïde de Clermont-Tonnerre – Éditions Grasset

Édouard Vian, Laure Brankovic, deux monstres sacrés du cinéma européen, un réalisateur et une scénariste, une trentaine de films, un couple éternel dans l’aura d’un Richard Burton et d’une Elizabeth Taylor. Oscar, leur fils, vit au rythme de leurs séparations, puis de leurs retrouvailles. Aussi, pour se protéger de ce couple volcanique dans lequel un enfant n’y avait peut-être pas sa place, le jeune scénariste à préférer se tenir à l’écart, afin de se préserver. Pourtant, lorsque le diagnostic médical de sa mère est sans appel, une idée folle lui vient en tête, et si ses parents se retrouvaient une dernière fois ? Bien sûr, son père vit désormais avec Natalya, une jeune influenceuse franco-russe qu’il a bien du mal à supporter. Pourtant, ces deux flamboyants ne peuvent qu’être une dernière fois là l’un pour l’autre, cela ne fait aucune doute.

« Les Jours heureux» offre une ode aux icônes intemporelles. La plume d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre vous emporte dans une magnifique histoire, une fresque captivante dans laquelle le voyage commence dans le couloir d’un hôpital, passe des montagnes suisses au soleil de Grèce, revient à Paris, puis Cannes, Hollywood et le Mexique. La famille Vian/Brankovic se reforme, alors qu’une ère nouvelle commence, mettant un coup d’arrêt à l’un des plus monstrueux personnages vivant du monde du cinéma ; quant à Edouard Vian et Laure Brankovic, ils offrent un dernier coup d’éclat à leurs admirateurs, à la profession, à leur fils…

Un roman à ne pas manquer, à glisser dans votre valise d’été, si vous ne l’avez pas encore lu !

26 juillet 2021