Prix Infiniment Quiberon 2018 !

Je vous en parlais il y a peu sur Instagram ! Une nouvelle aventure littéraire est en route depuis quelques semaines, grâce à la Fête du Livre de Quiberon. En effet, celle-ci lance cette année son Prix Littéraire : Le Prix infiniment Quiberon, et j’ai la chance de faire partie du Jury !

Une nouvelle expérience littéraire dans laquelle je me plonge avec délice, afin de partir à la rencontre de registres différents, de plumes que je ne connais pas, d’histoires vers lesquelles je n’ai pas l’habitude de plonger, lorsque je choisis mes lectures à venir.

12 romans sont en lice pour ce Prix, vous les trouverez ci-dessous

les romans sélectionnés :

 

 

  1. Summer de Monica Sabolo, Jean-Claude Lattès (Chronique ICI)
  2. Un funambule sur le sable – Gilles Marchand,  Aux Forges de Vulcain
  3. Le Sans-Dieu – Virginie Caillé-Bastide, Héloïse d’Ormesson
  4. Les buveurs de lumière, Jennifer Fagan, Métaillé
  5. Niels, Alexis Ragougneau, Viviane Hamy
  6. Le rayon bleu, Slobodan Despot, Gallimard
  7. Ils ont voulu nous civiliser, Marin Ledun, Flammarion
  8. Le moine et le singe-roi, Olivier Barde-Cabuçon, Actes Sud
  9. Oublier nos promesses, Elsa Roch, Calmann-Levy
  10. Récidive, Sonja Delzongle, Denoël
  11. Glaise, Franck Bouysse, La Manufacture de Livres
  12. Hôtel du grand cerf, Franz Bartelt, Seuil

 

Dans quelques jours, vous pourrez lire une première chronique sur ce Prix, celle consacrée au nouveau roman de Elsa Roch, Oublier nos promesses (sortie le 7 février 2018), aux Éditions Calmann-Lévy.

© Un Livre après l’autre 13-01-2018

Le dernier cerveau disponible – Alexandre Feraga

 alexandre feraga les petits mots des libraires sillage

Samedi dernier, j’ai eu la chance d’assister à la rencontre d’Alexandre Feraga avec ses lecteurs, lors de sa venue à la librairie Sillage, située à Ploemeur (56).

© Droits Réservés Ouest-France

Au détour d’une discussion enthousiaste avec Christine, la libraire, une évidence : nous devions rédiger un Petit Mot des Libraires dans le cadre du concept 1BLOG/1LIBRAIRE pour ce roman, «Le dernier cerveau disponible» de Alexandre Feraga, afin de partager avec vous toutes et tous, ce coup de cœur !

Ma chronique complète sur cette lecture est ICI.

© Les Chroniques de Mlv – 02-06-2017

© Un livre après l’autre

Le dernier cerveau disponible – Alexandre Feraga

Le dernier cerveau disponible AF

Troisième roman d’Alexandre Feraga, «Le dernier cerveau disponible» est une intrigue dans laquelle l’auteur décortique le passé et le présent de ses personnages, les entraîne vers le haut, vers là où ils se devaient d’être, et non là où ils se contentaient d’être.

Tout commence lorsqu’un inconnu se fait agresser, et atterit dans la vitrine d’un salon de coiffure. À sa sortie de l’hôpital, l’inconnu est pris en charge par Harold le patron du salon de coiffure, débute alors pour celui-ci, sa famille, le quartier tout entier ainsi que pour l’inspecteur en charge de l’enquête, une drôle d’aventure, une vie qui se transforme peu à peu…

Jubilatoire, profondément actuel grâce aux sujets que sa palette de personnages venus d’ horizons différents  lui permettent de traiter,  l’auteur nous offre un régal littéraire à travers la recherche de la véritable identité d’Olaf  !

Si vous ne connaissez pas encore la plume d’Alexandre Feraga, c’est le moment de partir à la rencontre d’Olaf, ce «dernier cerveau disponible» qui va chambouler bien des vies !

© Les Chroniques de Mlv – 19-03-2017

© Un livre après l’autre

De tempête et d’espoir Saint-Malo – Marina Dédéyan

1761 : Anne de Montfort, jeune bretonne au tempérament fougueux, reste sans nouvelles de son frère Jean, parti aux Indes. Depuis le décès de ses parents, elle a trouvé refuge au sein d’un couvent où Mère Saint-Yves veille sur elle. Bien que sa vie semble désormais tracée ; c’est avec la devise empruntée à Anne de Bretagne «non mudera» (je ne changerai pas) qu’Anne de Montfort  va faire basculer celle-ci, en scellant son destin à celui qu’elle déteste le plus, le nouveau propriétaire de la demeure familiale : Jean-Baptiste Christy de La Pallière. Ce sera le prix à payer pour partir vers les Indes…

«De tempête et d’espoir» est un grand roman historique, de ceux qui vous emportent avec force au cœur d’aventures maritimes, de découvertes, d’une région (les amoureux de la Bretagne seront enchantés, les autres le deviendront -amoureux ;  mais aussi à la rencontre de personnages rugueux, fougueux, sombres ou machiavéliques.

Une histoire captivante qui vous donne envie de vous précipiter sur la suite (De tempête et d’espoir -Pondichéry)  Lorsque votre lecture est terminée !

 © Les Chroniques de Mlv – 10-04-2016

© Un livre après l’autre

Juste avant l’oubli – Alice Zeniter

Juste avant l'oubli Alice Zeniter

Galwin Donnell, auteur de polars à la réputation sulfureuse, s’est  réfugié sur une île des Hébrides pendant les dernières années de sa vie. Il y disparaîtra, brutalement. Un seul habitant «protège» ce sanctuaire : un gardien.

Emilie et Franck sont ensemble depuis huit ans. Alors que Franck manifeste  son envie de paternité à sa compagne, celle-ci lui annonce qu’elle va faire une thèse sur Galwin Donnell, un auteur dont elle admire l’œuvre.

 C’est sur Mirhalay, l’île des Hébrides, la terre mythique qui a vu se jouer les derniers années de l’auteur, que tout va se jouer. Emilie assouvit sa passion pour l’oeuvre du  romancier, en participant à un colloque avec d’autres spécialistes. De son côté, Franck décide de tout tenter en allant la rejoindre…

 Très jolie plume que celle d’Alice Zeniter. La romancière nous emporte au cœur d’une passion pour une œuvre, un auteur,  avec comme décor Mirhalay, cette île perdue -mais envoûtante, et comme fil rouge de son histoire, la fin d’un couple que rien ne peut ressouder, tant un absent -et le besoin d’Emilie d’aller encore plus loin dans son amour de la littérature- s’y sont immiscés chaque jour d’avantage.

© Les Chroniques de Mlv – 21-08-2015

© Un livre après l’autre

Juste avant – Fanny Saintenoy

Juste avant - F. Saintenoy

L’histoire : Une vieille dame sur son lit de mort, son arrière-petite-fille qui l’accompagne. Pendant ce temps infini, les souvenirs s’égrainent de chaque côté, sans qu’aucunes paroles ne soient prononcées.

Une chronique courte pour ce roman qui l’est tout autant.  L’auteure nous transporte d’une voix à l’autre, en nous racontant l’histoire familiale, celle où les drames, et les petites joies se succèdent ; au fil des souvenirs de chacune, Fanny Saintenoy nous entraîne avec poésie dans le subconscient de la vieille dame, tout comme dans celui de son arrière-petite-fille venue l’assister dans cette dernière étape. Bousculant un peu quelquefois le lecteur par quelques phrases joyeuses dans ces destins que la vie n’a pas épargnés ; Fanny Saintenoy sait nous faire partager la force de ces tranches de vie, en les retranscrivant à merveille. La voix de Granny est pleine de gaieté, et d’insolence (parfois) comme pour remuer les vivants, avec ses souvenirs de femme, de mère, de grand-mère… Un premier roman d’une pureté émotionnelle qui passe entre ces deux femmes à des âges extrêmes. Un livre à découvrir, si cela n’est pas déjà fait.

Extrait :

… »Jacqueline a vécu chez sa fille les dernières années, à s’occuper de la maison et de la petite. Martine avait divorcé, alors elles vivaient toutes les trois, comme nous avant. Les hommes ils ne tiennent pas le coup dans cette famille, soit ils partent à la guerre, soit ils se défilent. »…

 

Le Slog de Fanny Saintenoy est ICI

 

© Les Chroniques de Mlv 1er Janvier 2013

© Un livre après l’autre

L’amour comme par hasard – Eva Rice

L'amour comme par hasard Eva Rice - Flammarion

Je viens de passer un  moment de lecture si délicieux avec ce livre (Roman dont le libraire Gérard Collard avait vanté les mérites il y a quelques mois dans l’émission les coups de cœur des libraires).

L’histoire : Pénélope est une jeune  fille de bonne famille dans l’Angleterre des années cinquante. Elle vit avec sa mère (jeune et belle-précision importante- qui reste dans le souvenir de son mari disparu trop tôt, la laissant seule avec ses deux enfants) ainsi que son frère qui rêve de devenir un grand chanteur. Sa vie bascule lorsqu’elle décide de prendre le bus, un jour de novembre 1954… Sa rencontre avec Charlotte va bousculer sa vie, et nos deux héroïnes vont entraîner le(la) lecteur(trice) dans le tourbillon de leurs aventures : dans l’Angleterre  des années 1954-1955, de la campagne anglaise aux dîners mondains, en passant par Le « PALLADIUM », en rencontrant l’amitié, l’amour… Le tout avec comme toile de fond, une demeure historique digne de celle de Scarlett. Je vous recommande vivement ce livre ! Et maintenant… Je crois que je vais me procurer un cd d’Elvis et de Johnnie RAY 🙂© ma-librairie-virtuelle.over-blog.com 7 octobre 2010

© Les Chroniques de Mlv 29-12-2013

© Un livre après l’autre