Ce que tu as fait de moi – Karine Giebel

Ce que tu as fait de moi – Karine Giebel – Éditions Pocket

Le commandant Richard Ménainville. Le lieutenant Laëtitia Graminsky. Deux personnes qui n’auraient jamais dû se rencontrer, se détester, se désirer, s’aimer. Un coup de foudre, un coup de folie, dont les conséquences vont être à la limite du supportable. Pour tout comprendre, il faut alors se plonger dans les confidences de ces deux-là, à travers leurs interrogatoires. Le commissaire Jaubert de l’IGPN interroge le commandant en compagnie du gardien Dutheil. Dans une autre pièce, le lieutenant est interrogé par le commandant Delaporte. Vont-ils donner la même version ? L’un a-t-il harcelé l’autre ? Ont-ils été broyés par l’intensité de ce qu’ils ont ressenti l’un pour l’autre ?

Lorsque l’histoire commence, nous entrons dans les locaux de la Direction Départementale de la Sécurité Physique, en compagnie du commissaire Jaubert. Karine Giebel piège son lecteur/sa lectrice, car dès cet instant, une seule envie : comprendre le drame qui s’y est joué. La romancière dissèque chaque pan de la vie des deux accusés ; l’intimité d’un lieu professionnel tout comme celle d’une vie privée. Page après page, l’histoire se dessine : une rencontre professionnelle banale (sauf pour le commandant et son lieutenant), deux être torturés… la passion et la folie s’en mêlent.

Un duo amoureux sous la plume ensorcelante de Karine Giebel n’est pas un conte de fées avec princesse, prince, carrosse et paillettes, non, c’est un conte noir. Un conte noir qui propulse au cœur d’une souffrance intime, physique, jusqu’à cette folie qu’il est impossible d’endiguer. «Ce que tu as fait de moi» est une histoire glaçante, envoûtante et addictive, qui ne laisse pas indemne, lorsque la dernière page du roman est tournée.

Si vous ne connaissez pas encore la plume de Karine Giebel, foncez !

Lundi 20 septembre 2021