Sous un grand ciel bleu – Anna Mcpartlin

Sous un grand ciel bleu – Anna Mc Partlin – Éditions Cherche-Midi

Souvenez-vous, en 2016, Anna Mc Partlin avec « Les derniers jours de Rabbit Hayes», contait une histoire bouleversante. Celle des neuf derniers jours de Rabbit Hayes, une jeune femme emportée par un mal incurable, laissant sa fille et sa famille démunis.

« Sous un grand ciel bleu » commence avec un silence, celui qui suit le dernier souffle de Rabbit. Un souffle que l’on peut entendre, tant Anna Mc Partlin nous transporte au coeur de cette chambre où tout se joue, où les proches de Rabbit tentent d’apaiser ses derniers instants en étant près d’elle. Alors que la jeune femme est enfin libérée de ses souffrances, commence pour ses proches, un long et douloureux chemin, celui de vivre avec le chagrin, la colère et l’absence.

Souvenez-vous de la famille Hayes : Jack et Molly les parents, Davey, le frère de Rabbit -désormais responsable de sa nièce Juliet, Grace, la sœur de Rabbit, avec son mari Lenny et leurs trois garçons. Sans oublier Marjorie, la meilleure amie de Rabbit, celle qui trouva un jour refuge, au cœur de cette famille chaleureuse et fantasque.

Une suite est toujours très délicate à écrire, à offrir à un lectorat avide de prendre des nouvelles d’un ou des personnage. Anna Mc Partlin offre ici un merveilleux cadeau. Un carnet de voyage en dix étapes, pour chaque membre de la famille Hayes. Dix étapes avec les rires, les larmes, la colère, le chagrin et les non-dits qui vont exploser comme un feu d’artifice sur cette route du retour à la vie. Comment ne pas vous parler de ce merveilleux final concocté par la romancière… Un final grandiose qui va vous laisser avec des larmes sur les joues et des frissons de bonheur, en imaginant que Rabbit ait enfin rattrapé la camionnette

Merci Anna !

12 juillet 2021

Qui ne se plante pas ne pousse jamais – Sophie Tal Men

9782226439857-j

Qui ne se plante pas ne pousse jamais – Sophie Tal Men – Albin Michel

Lorsque Jacqueline apprend qu’elle est malade, elle décide d’insuffler un nouveau sens à la vie des deux êtres qu’elle aime le plus au monde : Alexandre, ce jeune interne qu’elle a élevé -dont le futur mariage avec Hortense ne semble pas le rendre particulièrement heureux- ainsi que Margaux, sa petite-fille qui se noie dans un tourbillon de voyages,  afin de promouvoir la chocolaterie  familiale  « La vie, c’est comme une boîte de chocolats ».

Cette grand-mère espiègle et émouvante va entraîner les siens dans un véritable jeu de piste ! Du Cap Fréhel à Cuba, en passant par Paris, Jacqueline va offrir un vrai chemin de retour à la vie à ses petits-enfants, alors que l’inévitable se prépare. Sur cette nouvelle route  Sandy -l’assistante de Margaux-  et Raphaël -le cousin de Margaux- auront un rôle à jouer, sans oublier  Nietzche, le whippet de Jacqueline.

Après sa trilogie médicale bretonne, Sophie Tal Men propose avec « Qui ne se plante pas ne pousse jamais », un quatrième roman réjouissant,  à savourer sans hésitation, comme un carré de chocolat du meilleur cru !

© Un Livre après l’autre