Avec toutes mes sympathies – Olivia de Lamberterie

avec toutes mes sympathies

Avec toutes mes sympathies – Olivia de Lamberterie – Stock

« Avec toutes mes sympathies » est le premier roman de Olivia de lamberterie, et mon troisième coup de coeur de cette rentrée littéraire.

Avec ce texte solaire, cet hommage bouleversant à son frère -rattrapé par la maladie un jour d’automne, au cœur de Montréal sa nouvelle ville d’adoption- Olivia de Lamberterie livre un témoignage poignant sur la perte d’un être cher, les sentiments d’injustice et de colère qui dévorent « ceux qui restent ».

Cadaquès, Paris, Montréal, la plume glisse sur le papier,  focus sur ces instants de bonheurs familiaux, de moments intimes, de souvenirs prémonitoires, funestes ;  le manque de ce frère flamboyant est palpable.

Et si c’était cela « faire son deuil » ? Raconter ce chemin  rugueux et violent sur lequel toute la famille a été propulsée dès les premières crises de mal-être d’Alexandre…

 

Olivia de Lamberterie transmet les mots des autres, ceux qui l’ont émue ; elle peut désormais continuer à nous livrer les siens.

© Un Livre après l’autre

Rentrée Littéraire – Éditions Belfond

Depuis le 16 août, 3 titres dans la collection Pointillés Belfond

  • Comment t’écrire adieu, Juliette Arnaud, 
  • Je voudrais que la nuit me prenne, Isabelle Desesquelles
  • Le fou de hind, Bertille Dutheil

 

et deux titres le 23 août, puis deux titres le 6 septembre, dans la collection domaine étranger

  • Sous les branches de l’udala, Chinelo Okparanta, le 23 août 2018
  • Les Jours de silence, Phillip Lewis, le 23 août 2018
  • La Maison de ruines, Ruby Namdar, le 6 septembre 2018
  • Cher ami, de ma vie je vous écris dans votre vie, Yiyun Li,  le 6 septembre 2018

 

 

© Un Livre après l’autre

Rentrée Littéraire – Éditions Flammarion

Du 22 août au 5 septembre 2018, les Éditions Flammarion  proposent 7 nouveautés en Littérature française, et 4, en Littérature étrangère !

Mon choix s’est porté sur le nouveau roman de Simonetta Greggio, et vous ?

Rentree-litteraire-Flammarion-2018.png

 

  • Un tournant de la vie, Christine Angot
  • J’ai beau t’aimer encore, Amélie Cordonnier
  • Elsa mon amour, Simonetta Greggio
  • Chien-Loup, Serge Joncour
  • La bonne vie, Matthieu Mégevand
  • L’Hiver du mécontentement, Thomas B. Reverdy
  • Un fils obéissant, Laurent Seksik

 

  • Balles perdues, Jennifer Clement
  • À ce point de folie, Franzobel
  • Pêche, Emma Glass
  • Bientôt viendront les jours sans toi, David Trueba

© Un Livre après l’autre

37, étoiles filantes – Jérôme Attal

37 étoiles filantes Jérôme Attal

Mon deuxième coup de coeur de cette Rentrée Littéraire est pour « 37, étoiles filantes »,  de Jérôme Attal, sorti le 16 août aux Éditions Robert Laffont !

Ce roman redonne vie à des artistes mythiques, aux modèles, à Paris, aux rivalités entre artistes, aux amitiés, aux amours. Dans ce roman vivant, touchant et actuel, vous croiserez Alberto et  Diego Giacometti, Jean-Paul Sartre ; Isabelle, Suzanne et Julia -entre autres- des femmes énigmatiques, amoureuses, ambitieuses, évoluer dans un Paris joyeux et festif, bien qu’un sombre avenir se prépare.

Le fil rouge de ce roman ? Alberto l’impulsif veut « casser la gueule » à Jean-Paul, l’arrogant. Une phrase, une simple phrase susurrée par une femme,  et voilà Alberto l’artiste, prêt à en découdre avec Jean-Paul, le philosophe.

Ce texte, véritable hommage à la création artistique,  aux monstres sacrés, à Paris  -celle qui pouvait propulser dans la lumière, ou laisser dans l’ombre- est une comédie dès plus truculente, ainsi qu’une très belle valse que je vous invite vivement à danser avec Alberto, Jean-Paul ou Henri-Pierre (ces hommes attachants et agaçants, d’un autre temps) au son d’une chanson hommage à Paris  -pour moi, c’était celle-ci.

© Un Livre après l’autre

Rentrée Littéraire – Éditions Stock

Les éditions Stock proposent les 22 et 29 août, puis le 12 septembre, une Rentrée Littéraire dès plus séduisante !

  • Le guetteur – Christophe Boltanski
  • Capitaine – Adrien Bosc
  • La révolte, Clara Dupont-Monod
  • Simple, Julie Estève
  • Vivre ensemble, Émilie Frèche
  • Avec toutes mes sympathies, Olivia de Lamberterie
  • L’Évangile selon Youri, Tobie Nathan
  • Confessions d’une cleptomane, Florence Noiville
  • Écoute, Boris Razon
  • La femme de Dieu, Julie Sibony
  • Le Mars Club, Rachel Kushner
  • La marcheuse, Samar Yazbek
  • Gaspard de la nuit, Élisabeth de Fontenay
  • J’ai un tel désir, Françoise Cloarec
  • Ça va mieux, ton père ? Mara Goyet

 

 

© Un Livre après l’autre

Rentrée littéraire – Éditions Calmann-Lévy

Dès aujourd’hui, vous pouvez retrouver les cinq romans proposés par les éditions Calmann-Lévy en librairie ! 

  • La Tristesse des femmes en mousseline de Jean-Daniel Baltassat
  • Sergent Papa de Marc Citti,
  • Cette maison est la tienne de Fatima Farheen Mirza 
  • Naissance d’un Goncourt de Yann Queffélec 
  • Le Prince à la petite tasse de Émilie de Turckheim (Chronique ici)

La Tristesse des femmes en mousseline JDB

sergent-papa-mc1.jpg

Cette maison est la tienne FFM.jpg

le prince à la petite tasse edt.jpeg

 

© Un Livre après l’autre

 

 

 

 

 

Le Prince à la petite tasse – Émilie de Turckheim

le prince à la petite tasse edt

C’est un récit intime. Un récit poignant que nous livre l’auteure, dès les premières phrases. Offrir un toit, un foyer, à un réfugié, à un migrant. Le temps d’une reconstruction, d’une renaissance -Daniel/Reza restera neuf mois- permettre à cette personne de reprendre des forces, de retrouver la paix, la sérénité, au sein d’une cellule familiale.

Après des mois d’errance rythmés par le rejet, la peur, la violence, un jeune homme d’origine afghane s’installe chez Émilie, Fabrice et leurs enfants.

Ce journal intime d’une « adoption pas comme les autres », d’une transition de vie pour Daniel/Reza est bouleversant.  Alors qu’un flot d’images, de phrases chocs inondent régulièrement nos foyers, nos vies, ce témoignage empreint d’humanité, de pureté, de simplicité (l’enthousiasme et les petites phrases de Marius et Noé sont touchants) est un hymne à tendre la main, à aller vers l’autre. 196 pages d’espoir, 196 pages qui font du bien.

Ne passez pas à côté de cette pépite littéraire, mon premier coup de coeur de la Rentrée Littéraire !

© Un Livre après l’autre